lundi 9 mai 2016

Une suite attendu et superbe pour Glacé de Bernard Minier : Le Cercle




Personnages : 5/5
Style : 4.5/5
Suspence : 4/5
Scénario : 5/5


Le Cercle, Bernard Minier : 18.5/20









Mon avis :


Suite de mon coup de cœur d'il y a deux ans, Glacé, Le cercle de Bernard Minier, n'a rien a envier à ce dernier. On y retrouve le commandant Servaz, plusieurs mois après les événements tragiques qui ont eu lieu dans les Pyrénées, cette fois-ci à Marssac, petite ville du Tarn. Après la mise en scène macabre de la mort d'une professeur, il est appelé par son premier grand amour pour venir innocenter son fils. L'implication de sa fille lors de cette enquête rend l'enjeu d'autant plus intéressant. 



Minier joue avec nos nerfs comme un marionnettiste avec son pantin. Il nous laisse penser que tout va bien se passer quand soudain il tire d'un coup sec sur la corde de nos angoisses et de nos peurs primaires. Plus on s'enfonce dans les pages du roman, plus on s'enlise dans les intrigues qui s'entremêlent et en bon marionnettiste, il nous délivre délicatement (peut-être trop), des nœuds dans lesquels nous nous sommes engouffrés. 

Son savant alliage de références culturelles littéraires et musicales, ainsi que son travail de recherche sur le déroulement d'enquête, pourra paraître trop lourd aux avis de certains. Pour d'autres, il donnera encore plus de richesse à un style déjà bien maîtrisé. 



Avec Le Cercle, Bernard Minier, rentre dans mon panthéon personnel de mes écrivains préférés, et dépasse dans mon coeur, celui que je pensais être le numéro un incontestable, Maxime Chattam.






    -Plume de crime-